Lunettes steampunk

Nos conseils pour choisir des modèles fidèles à la mode du XIXe siècle

lunette steampunk

Les goggles steampunk, et par extension, les lunettes de soleil steampunk, font partie des accessoires les plus emblématiques du style rétrofuturiste. Mais vous êtes-vous déjà demandé à quoi devraient ressembler les lunettes steampunk idéales ?

Le steampunk est un courant esthétique qui s’inspire, entre autres, de l’époque victorienne en Angleterre (1837-1901), de la guerre de Sécession aux Etats-Unis (1861-1865), et du Paris de la Belle Epoque en France (1879-1914) (voir notre article : Steampunk : définition et origines). Visuellement, le steampunk est donc une version fantasmée de la mode du XIXe siècle, voire du début du XXe siècle.

Idéalement, les lunettes steampunk devraient donc ressembler à ce qui se portait au XIXe siècle. Mais les lunettes de soleil existaient-elles en ce temps là ? Et si c’était le cas, à quoi ressemblaient-elles ?

Les lunettes de soleil sont devenues à la mode… au XXe siècle !

Regardez la photo ci-dessous. Elle fut prise en 1906 sur une plage d’une ville côtière aux Etats-Unis. Comme vous pouvez le voir, les lunettes de soleil se faisaient plutôt rares au début du XXe siècle. Parmi les centaines de personnes présentes, je n’en ai repéré qu’une seule qui en portait (peut-être aurez-vous plus de chance ?). Visiblement, les gens préféraient les chapeaux ou les ombrelles, qui sont omniprésents.

Une plage d'Atlantic City en 1906

Atlantic city, 1906 (cliquer sur l’image pour voir sa version complète et agrandie)

En 1929, c’est sur cette même plage d’Atlantic City que Sam Forster vendra les premières lunettes de soleil de sa marque Foster Grant. En 1930, tout le monde se les arrache. La mode des lunettes de soleil était née. Mais avant cela, les lunettes solaires étaient-elles donc si rares que cela ?

L’invention des lunettes de soleil

Les lunettes à verres colorés apparaissent pour la première fois en Chine au XIIe siècle. Les yeux sont le miroir de l’âme, dit-on. Et bien les juges chinois portaient des lunettes teintées pour masquer leurs émotions lorsqu’ils exerçaient leur métier.

En 1459, le scientifique portugais Nuno Fernandes fait importer d’Italie une paire de lunettes à verres colorés pour les utiliser lorsqu’il monte à cheval dans la neige. Il s’agit probablement de la première mention documentée d’une utilisation de lunettes pour se protéger des reflets du soleil. Mais pendant des siècles, la fonction première des lunettes à verres colorés restera d’ordre thérapeutique : beaucoup pensaient que les verres correcteurs bleus ou verts étaient de meilleure qualité que les verres blancs, et qu’ils avaient des vertus apaisantes. Ce n’est qu’à partir du milieu du XIXe siècle qu’émerge le concept de lunettes de soleil tel qu’on l’entend aujourd’hui.

Plague doctorLes lunettes syphilis, mythe ou réalité ?

Au XIXe siècle, la syphilis était aussi fréquente que le rhume en Europe. Elle a d’ailleurs affecté de nombreux illustres personnages de l’époque, comme Flaubert, Stendhal, Baudelaire, ou Maupassant (en raison de leur mode de vie débridé, les écrivains faisaient partie des groupes à risque pour cette maladie vénérienne).

Il existe une croyance très forte selon laquelle des lunettes de soleil étaient prescrites aux patients syphilitiques qui souffraient de photophobie (sensibilité à la lumière) lorsque la maladie touchait la région oculaire. On raconte même qu’elles allaient souvent de paire avec un faux nez métallique, destiné à camoufler un nez en lorgnette. Pour voir de quoi je parle, vous pouvez visionner l’épisode 3 de la première saison de la série The Knick. Attention, âmes sensibles s’abstenir.

Cependant, le nez en lorgnette est une affection qui ne peut toucher que les personnes atteintes de syphilis congénitale, et les textes médicaux de l’époque ne font aucune mention de l’utilisation de lunettes pour traiter la photophobie des patients syphilitiques. Il s’agit très certainement d’un mythe.

On retrouve les premières références au terme “lunettes de soleil” (sunglasses en anglais) dans des journaux américains des années 1840. Dans l’édition du 23 octobre 1841 du journal The North-Carolinian est parue une annonce pour une boutique appelée “The Subscriber”. Parmi toute la liste d’objets divers et variés dont ce magasin faisait la publicité, on retrouve des lunettes de soleil (Sun Glasses dans le texte). Les toutes premières lunettes steampunk, en somme ! D’autres vendeurs comme W.H. Cary & Co, E. Samsom, ou W. W. Wesser & Co ont passé des annonces similaires dans d’autres journaux des Etats-Unis à la même période. Les premières publicités montrant des images de lunettes de soleil ne paraîtront que plusieurs dizaines d’années plus tard. Des exemples peuvent être consultés dans l’édition du 19 juin 1898 de The Herald, et dans celle du 19 août 1917 du journal Evening Star.

Pubs pour lunettes steampunk

Quelques exemples de publicités pour dans lunettes de soleil dans des journaux américains datant du XIXe et du début du XXe siècle.

Les formes des montures et des verres de lunettes au XIXe siècle

Pendant les premiers siècles d’existence des lunettes, les verres étaient ronds. Entre 1810 et 1830, les verres ovales, plus légers, se sont peu à peu imposés sur le marché américain. Puis ce fut le tour des verres rectangulaires et octogonaux dans les années 1840, jusqu’à ce que les verres ovales reviennent en vogue dans les années 1850.

Les montures étaient généralement en métal (fer, argent, or, acier ou autres alliages), mais certaines étaient fabriquées à partir de carapaces de tortue ou de cornes de mouton. Celles-ci étaient plus légères, mais elles se cassaient facilement. C’est pourquoi elles ont disparu de la circulation dans les années 1860. En l’espace d’un siècle, différentes modes se sont ainsi succédées. Dès lors, de nombreuses formes de lunettes ont existé au XIXe siècle, comme en atteste ce catalogue paru à la fin de la période 1800-1899 :

Montures de lunettes vintage

Quelques exemples de designs de lunettes du XIXe siècle, d’après le catalogue de la maison D. Latour. Voilà à quoi devraient ressembler des lunettes steampunk !

Bésicles ou pince-nez (lunettes sans branche), avec des branches droites ou incurvées… Comme vous pouvez le voir, les lunettes du XIXe siècle ne se limitaient pas à un style unique. Deux modèles se démarquent cependant en étant très originaux, les lunettes à coques et les lunettes à 4 verres :

Premières lunettes de protection solaire

Un militaire américain portant des lunettes de soleil à coques en 1863

Lunettes de vue homme Railway

Captain Thomas B. Griffith, engagé volontaire pendant la guerre de Sécession, avec des lunettes à 4 verres

En toute logique, les lunettes steampunk devraient s’inspirer de ces modèles du XIXe siècle, vous êtes bien d’accord ?

Les lunettes steampunk idéales

Vous savez maintenant à quoi doivent ressembler des lunettes steampunk ! Voici notre sélection de modèles qui correspondent à la mode du XIXe siècle :

Les lunettes à verres bleus étaient à la pointe de la mode au XIXe siècle

Portrait d'un gentleman portant des lunettes Railway à 4 verres bleus en 1807

Portrait d’un Gentleman avec des lunettes à verres bleus par John Wesley Jarvis, 1807

En 1854, l’anglais Robert Hunt découvre qu’un faisceau lumineux passant à travers une lentille bleue est capable de magnétiser l’aiguille d’une boussole. Aucune autre couleur de lentille ne permet d’obtenir ce résultat. Suite à cela, on attribuera aux verres bleus des pouvoirs mystiques, et c’est l’une des raisons qui expliquent qu’ils deviendront très populaires.

Plus tard, en 1871, le général américain A. J. Pleasanton démontre que la lumière du soleil filtrée par un verre bleu foncé stimule la croissance des plantes et des animaux. Dès lors, beaucoup en conclurent que porter des lunettes à verres bleus ne pouvait être que bénéfique pour l’oeil humain, même si de nos jours, ces conclusions peuvent paraître saugrenues.

Selon J. William Rosenthal, ces différentes raisons expliquent pourquoi les verres bleus étaient si répandus au XIXe siècle. On peut donc en déduire que le fait de porter des lunettes steampunk à verres bleus est un choix parfaitement cohérent avec la mode du XIXe siècle.

Protégez vos yeux avec des lunettes de soleil steampunk homme ou femme !

Au-delà de l’aspect esthétique, les lunettes de soleil steampunk homme ou femme servent avant tout à protéger ses yeux contre les rayons ultraviolets (UV) émis par le soleil. En cas d’exposition prolongée, les UV ont des effets nocifs sur les yeux : ils peuvent provoquer des kératites (inflammation de la cornée), et favoriser l’apparition de la cataracte et de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Les UV traversent l’atmosphère même par temps froid ou nuageux. Il ne faut pas les confondre avec les rayons infrarouges, qui eux sont responsables de la sensation de chaleur procurée par le Soleil.

La mention Protection UV400 indique que les verres ont été traités de façon à filtrer l’ensemble des rayons UV (UVA, UVB et UVC), dont le spectre va de 100 à 400 nm. La filtration des UV est indépendante de la couleur ou du degré de teinte des verres.

Dernière mise à jour: 15 septembre 2020
Panier Produit supprimé Annuler
  • Aucun produit dans le panier